Présentation

Lectures et musiques

Pensée du jour

Notre connaissance de nous-mêmes est notre beauté : dans l'ignorance de nous-mêmes nous sommes laids

PLOTIN

Partager notre blog

Rechercher

Lundi 18 avril 1 18 /04 /Avr 11:21

124.jpg

Il ne s’agit pas de choisir entre nos sentiments et nos pensées car les unes ne vont pas sans les autres.

 

La pensée engendre le sentiment et le sentiment engendre la pensée. C’est ainsi qu’à force d’être répétées, nos pensées finissent par devenir des sentiments. Voilà comment beaucoup « pensent » que ce qui leur arrive tient de la fatalité.

 

Nous comprenons davantage l’importance de l’apprentissage de la pensée positive. Celle-ci permet d’atteindre des sentiments plus positifs…

 

Les sentiments nous indiquent notre degré de connexion à l’énergie Universelle, ils nous permettent donc de réaliser les désirs de notre cœur.

Ils représentent également une sorte de « mémoire » compressée des pensées.

 

Mais qu’est-ce que le « sentiment » ?

 

Dans le langage courant, nous nous servons de ce mot pour parler tantôt des sensations, tantôt d’impressions ou d’émotions.

 

Carl Jung distinguait 4 fonctions humaines, fondamentales qu’il définissait ainsi :

 

1/ La sensation/l’expérience

Elle détermine ce qui existe réellement. C’est le ressenti physique.

 

2/ La pensée

Elle nous permet de reconnaître le sens de ce qui existe

 

3/ Les sentiments

Ils nous indiquent quelle est la valeur de ce qui existe

 

4/ L’intuition

Elle nous permet de sentir quelles sont les possibilités à notre disposition, dans l’instant.

 

Au moment où la première impression de quelque chose se présente à nous par l’intermédiaire d’une sensation intuitive, authentique, il n’y a aucune pensée active, juste un ressenti, une réceptivité. C’est le « sentiment » primaire, limite animal : « qu’est-ce que j’éprouve » ? Ce mode de fonctionnement nous rapproche de l’Origine, de la Source, de ce que nous sommes fondamentalement.

 

Ensuite viennent les pensées…

 

Lorsque nous sommes en lien avec nos « sentiments » (émotions pures), nous sommes encore dans l’instant présent. C’est certainement l’endroit idéal où nous trouver ! La question ? « Comment c’est ? »

Être en lien avec ses émotions c’est suivre le cours de la vie, c’est être branché à la source du courant universel, à la prise principale, en quelque sorte !

 

Les sentiments sont la porte d’accès à notre Moi véritable, notre Moi profond. Ils sont la porte de nos pensées et de nos vrais buts.

 

Par leur biais, nous sommes reliés à toutes choses, à chaque individu, aux animaux, aux plantes et à la nature, c'est l'intuition.

 

Il y a derrière tout cela une sensibilité et une perception toute en finesse qui nous permet d’apprécier ce qui nous entoure.

 

Lorsque nous prêtons davantage attention à nos sentiments, en nous penchant sur notre vie intérieure, nous nous connaissons mieux, nous devenons plus authentiques. Nous nous rapprochons de notre vrai Moi et nous ressentons à nouveau ce qui se passe plutôt que de déterminer intellectuellement qui nous sommes, qui nous pourrions être ou devrions être…

 

A bientôt quelque part Chers Co-Créateurs !

Par être moi - Publié dans : psychologie - Communauté : Etre au coeur de soi
votre avis, vos remarques nous intéressent - l'avis des autres
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés