Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
être soi-même

les règles: aménorrhées

dyn002 original 500 413 pjpeg 6044 7eceb2276e9d95c80e647366L'aménorrhée est l'absence d'écoulement menstruel chez une femme en âge d'être réglée, en dehors de la grossesse.

On parle d'aménorrhée primaire si la femme n'a jamais eu de règles et d'aménorrhée secondaire si elle est habituellement réglée mais qu’elle a un retard de règles d’au moins trois mois.

Il est important de se rappeler que l'aménorrhée est un symptôme (le signe qu'il se passe quelque chose) et non une maladie en soi.

Quelles sont les causes d'une aménorrhée

Les causes d’aménorrhée sont nombreuses. Voici les plus fréquentes par ordre décroissant.

·       Un retard de puberté sans gravité

C’est la cause la plus fréquente d’aménorrhée primaire. L’âge de la puberté se situant normalement entre 11 ans et 15 ans.

·       La grossesse

C’est la cause la plus fréquente d’aménorrhée secondaire et doit être la plus suspectée chez une femme sexuellement active.

·       L'allaitement

Les femmes qui allaitent n’ont pas de menstruations mais il est à noter qu’elles peuvent tout de même avoir une ovulation.

·       L’arrivée de la ménopause

La ménopause est l’arrêt naturel des menstruations survenant chez les femmes âgées de 45 à 55 ans. La production d’oestrogène diminuant peu à peu, les menstruations deviennent irrégulières, puis disparaissent complètement.

·       La prise d'une contraception hormonale

Les saignements qui surviennent entre 2 plaquettes de pilules ne sont pas des règles liées à un cycle ovulatoire, mais des saignements de « privation » à l'arrêt des comprimés. Certaines de ces pilules diminuent les saignements qui, parfois, au bout de quelque temps de prise, peuvent ne plus se produire.

·       L’arrêt de la prise d’un moyen contraceptif

Après plusieurs mois ou années d'utilisation, il est possible qu’un délai de quelques mois soit nécessaire avant que le cycle normal d’ovulation et de menstruation se rétablisse. On appelle ce phénomène « aménorrhée post-contraceptive ».

·       La pratique d’une discipline ou d’un sport exigeant

« L’aménorrhée de la sportive » serait attribuable à l’insuffisance de tissus gras ainsi qu’au stress auquel le corps est soumis. On observe un manque d’oestrogènes chez ces femmes.

·       Un stress ou un choc psychologique

L'aménorrhée dite « psychogène » résulte d'un choc psychologique (décès dans la famille, divorce, perte d’emploi) ou de tout autre type de stress (un voyage, des changements importants dans le mode de vie, etc.) qui peuvent nuire temporairement au fonctionnement de l’hypothalamus et provoquer un arrêt des menstruations aussi longtemps que la source de stress persiste.

·       Une perte de poids rapide ou un comportement alimentaire pathologique

Un poids corporel trop faible peut conduire à une baisse de la production d’oestrogènes et à un arrêt des menstruations. Chez la majorité des femmes qui souffrent d’anorexie ou de boulimie, les menstruations s’arrêtent.

·       Une sécrétion excessive de prolactine par l’hypophyse

La prolactine est une hormone favorisant la croissance de la glande mammaire et la lactation. Un excès de sa sécrétion par l’hypophyse peut être causé par une petite tumeur (toujours bénigne) ou par certains médicaments (antidépresseurs).

·       L’obésité

·       La prise de certains médicaments (corticoïdes oraux, antidépresseurs, antipsychotiques ou chimiothérapie). La toxicomanie peut aussi causer l’aménorrhée.

·       Les cicatrices utérines

Elles peuvent s'accompagner d'une diminution importante des règles, voire d'une aménorrhée passagère ou durable. Elles font suite à une intervention pour fibrome ou pour résection de l'endomètre, parfois d'une césarienne.

Les autres causes sont beaucoup moins fréquentes :

  • Une anomalie de développement des organes sexuels d'origine non génétique.
  • Une anomalie anatomique des organes sexuels

L’imperforation de l'hymen peut s'accompagner d'une aménorrhée douloureuse chez la jeune fille pubère : les premières règles restent emprisonnées dans la cavité vaginale.

  • Des maladies chroniques ou endocriniennes 

Fibrose kystique, syndrome des ovaires polykystiques, tuberculose, diabète, tumeur de l'ovaire,  hyperthyroïdie, hypothyroïdie, insuffisance rénale, hémochromatose,etc.

  • Les maladies qui s'accompagnent d'une perte de poids importante et rapide (tuberculose, cancer).
  • L'ablation chirurgicale de l'utérus ou des ovaires, la chimiothérapie et la radiothérapie des cancers.

Si la cause des aménorrhées n’est pas physiologique, elle peut être métaphysique.  Elle peut donc se situer sur un plan plus subtil : le plan énergétique.

Les aménorrhées primaires :

Lorsqu’une jeune adolescente est victime d’inceste, même si celle-ci n’a pas ses règles, elle peut craindre d’être enceinte. Cette crainte de la grossesse pourra retarder l’apparition de ses règles.

Les questions à se poser :

-        Ai-je vécu un inceste ?

-        Si oui, ai-je peur d’être enceinte ?

-        Si non,  ai-je peur d’être une femme ?

Les aménorrhées secondaires :

-        Ai-je de la difficulté à accepter ma sensibilité, ma vulnérabilité ou ma condition de femme ?

-        M’arrive t-il de penser que je préfèrerais être un homme ?

-        Souhaiterais-je mettre fin à la possibilité d’avoir des enfants ?

Les infusions des aménorrhées

Armoise, houblon, millefeuille, graines de persil, marrube blanc, camomille, safran en décoction :

  • 5 g de mélange par tasse
  • 3 tasses par jour pendant une semaine avant la date prévue des règles, ou pendant la semaine du dernier quartier de lune.

Farine de moutarde en bain de pieds.

Homéopathie

  • Aménorrhée après une peur : ACONIT 9CH
  • Aménorrhée après un coup de froid : ACONIT 9CH
  • Aménorrhée après une colère : COLOCYNTHIS 9CH
  • Aménorrhée après une dépression nerveuse : NATRUM MURIATICUM 9CH
  • Aménorrhée après avoir été mouillée : PULSATILLA 9CH
  • Aménorrhée sans cause apparente avec hémorragie d'une autre partie du corps pendant la période des règles (par exemple saignement du nez) : SENECIO 9CH

3 granules 3 fois par jour.

Voir aussi : les règles : dysménorrhées

Voir aussi : les règles : ménorragies

A bientôt quelque part !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alissa 28/05/2017 21:49

La fibrome est une chose vraiment perfide qui peut arriver à chacune.
Ma fibrome fut découverte par hasard au cours des analyses chez ma gygy. Je me plaignait à des problèmes d’infertilité. Et depuis certain temps le règles sont devenuent plus abbondantes que d’abitude. Pourtant je n’aurais jamais immaginé que ce sont les symptomes d’une fibrome !!! Aie, j’étais effrayé par cette nouvelle.
Bien-sûr, mon medecin m’a fait savoir que c’est une tumeure non cancereuse. Donc tout sera bien pour moi, pas de raison pour s’inquièter etc. Mais je me suis affligé car je planifiais mon deuxième enfant. Et en ayant une fibrome tout devient plus compliqué.
Je prends les pilules contraceptives depuis toute ma vie adulte. Et je crois que cela a joué le plus ici. Car meme si les causes définitves n’ont pas encore été rélevées pour l’apparition des fibromes, le niveau hormonal reste le facteur principal. A mon avis.
Ma premiere grossesse se déroulait naturellement à chaque étape. Je n’avais aucune complication ni pour la conception, ni pour la grossesse. Alors avoir retrouvé cette fibrome était la douche froide pour nous. Je pensais que les fibromes n’apparaissent que par hérédité. Et ma mère n’a jamais eu ce problème, ma grand mère aussi. Une vraiment mauvaise surprise pour moi !
Déjà notre couple était en 2 ans d'essay de bb 2. Après que le fibrome fut découvert, mon médecin m’a conseillé d’enlever le fibrome avant de faire recours à fiv . Parce que ce fibrome donne une grande possibilité de faire une fausse couche. Aussi les traitements hormonaux au programme de fiv la feront grandir. J'ai suivi le traitement endovasculaire en France. Après que je me suis complètement rétablie j’ai fait deux fiv. Hélas ce sont étés deux essais infructueux!
Après ça j’ai changé la clinique. Mais suite à cette démarche j’ai eu une fc car le fibrome a rétabli après le traitement ! Maintenant elle a moin de volume, par rapport à celle que j’ai oté. Mais elle m'empeche toujours la fécondation naturelle et meme pour fiv c’est 50/50 pourcent de la chance. Comme ça j'ai changé 2 cliniques pma en France ayant 3 Fiv sans résultat. La troisième fois j'ai eu la fausse couche... Une expérience riche en FAIL ! Mince ! Des fois ça me fait rire à quel point on peut etre « prudente » !
De plus la dernière fiv m’a donné la réserve ovocytaire épuisée ! Et le niveau de l’AMH est arrivé à 1,0. C'est un coup très fort pour moi. Car maintenant je peux avoir un bébé seulement grace à une donneuse d’ovocytes. En France on m’a réfusé l’accès à fiv don à cause de l’age.
Je me suis alors tourné vers l’Espagne. Il y a des choses qui me préoccupent parmi ce que permet le don d’ovocytes. Par example la possibilité de choisir le sexe de l’enfant ou couleur des cheveux etc. Bref les choses qui sont loin d’etre tolérantes envers la nouvelle vie tant attendue par ses parents. Chez nous le don ne permet pas ces choses. Mais il faut admettre que le don en France ne permet aussi l’accès aussi libre et vite que celui à l’étranger. La situation libre jusqu’à la folie existe en Ukraine (Est de l’Europe). Là l’age limite pour acceder au dossier fiv don n’existe pas. Donc une femme de n’importe quel age peut faire fiv don là bas.
Pour moi c’est étrange, mais en meme temps c’est la possibilité pour autant des femmesdevenir heureuses. Vouloir un enfant et ne pas pouvoir tomber enceinte torture la femme. Je l’ai appris très bien. Et meme si je n’aime pas tout dans les possibilité offertes par le don, je fais confience à la conscience de chacune des nous.
Je me demandais aussi à quel point mon enfant me ressemblera au cas du fiv don ? Tous les sites me rassurait que la donneuse sera choisit au plus proche à mon phénotype. Mais après avoir fait ma photo pour la procédure du choix d’une donneuse, j’ai vu quelques femmes qui sont vénue pour donner leur cellules... Et je doute que les médecins s ‘en occupent beaucoup de ma ressemblance ! Tel a été mon impression. Pour cette raison j’ai continué à chercher d’autres cliniques. Et voilà que je suis tombé par hasard sur une clinique en Ukaine. Ce pays absurde dont je parlais avant. Cette clinique m’a attiré par une vidéo sur le programme du choix de la donneuse. Ils on une application spéciale pour ça. Consultez sur youtube la clinique Biotexcom. La c’est expliqué super précis. Moi j’ai du mal à le faire car je n’en suis pas spécialiste. Et puis le coût du don est inférieur par rapport à celui de l’Espagne ou Grèce. Les finances on joué aussi car au cours des traitements de la fibrome on a dépensé une ronde somme.
Donc la j'ai pris la décision assez courageuse. Et j’ai contacté ce centre pma, toujours craignant de faire une betise à vrai dire. Etonnant mais ils ont le service client en français. Suite à une consultation j’ai pris un rdv avec le médecin.
Je fus acceptée pour le dossier de Fiv don. La fortune m’a finalement souris quand j'ai eu mon + pour la grossesse. Dans 9 mois j’ai accouché ma deuxième fille par césarienne.
C’est un grand cadeaux de finallement avoir deux filles ! Je souhaite bon chance à tous ceux qui ont rancontré l’obstacle de l’infertilité. Il faut aller jusqu'au bout et croyez moi ça vaut la peine pour etre mere.

Elle Nes 30/05/2017 06:09

Merci pour votre touchant témoignage. .. félicitations à vous pour cette nouvelle petite fille tant attendue ! Votre patience et vos efforts ont payé. Je souhaite à toutes les femmes d'avoir cette chance. Merci beaucoup.

comment combattre 26/02/2015 14:30

Your home is valueble for me. Thanks!…

mauvaise odeur bouche 26/02/2015 14:30

Hey there! I know this is kinda off topic but I was wondering if you knew where I could locate a captcha plugin for my comment form? I'm using the same blog platform as yours and I'm having trouble finding one? Thanks a lot!