Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
être soi-même

Les pratiques humanistes associées à l’entreprise

partenariats.jpg

Se préoccuper du facteur humain au sein d’une entreprise n’est pas contraire aux résultats financiers.

 

Comment réussir le challenge du bien-être et du résultat ?

 

C’est en dirigeant les compétences, les personnalités et les aptitudes de chacun vers un objectif commun que les entreprise réussiront ce challenge.

 

Réussir c’est aussi redonner confiance à ses employés en entrant dans une relation à l’autre où chacun s’investira comme s’il s’agissait de sa propre entreprise.

 

Considérons l’entreprise comme un organisme vivant. Nous pouvons alors comparer les trois grandes phases de la vie : enfance, adolescence, adulte.

 

La phase enfance :

C’est la phase où l’entreprise se trouve désorganisée ou en période de création. C’est le management directif, l’éveil de conscience, la compréhension des valeurs.

 

La phase adolescence :

C’est vouloir s’affirmer dans une culture nouvelle. C’est le management consultatif, la prise de conscience et à l’assimilation des valeurs.

 

La phase adulte :

C’est lorsqu’elle arrive à maturité. C’est le management participatif, l’élévation des consciences et l’appropriation des valeurs.

 

C’est au cours de cette phase que l’entreprise peut progresser en suscitant chez ses employés l’envie de travailler, certes, mais aussi l’envie d’aller plus loin dans la compréhension de soi et des autres permettant ainsi le respect des différences de chacun.

 

Chaque employé trouve un sens à son travail. Tous agissent ensemble dans la coopération et la convivialité et les postes sont conçus dans une optique d’évolution.

 

Ce mode de fonctionnement dans une entreprise implique la mise en place d’une charte des valeurs humaines qui va définir la philosophie de l’entreprise et instaurer des règles morales aux employés.

 

Cette charte a pour but de créer un bon climat social et de consolider l’appartenance à l’entreprise.

 

Privilégier une alimentation naturelle et équilibrée de même que l'exercice physique montre l'exemple, donne des idées et réduit l'absentéisme.

 

Le concept de spiritualité au travail ne laisse pas sa part. Aimer ce que l'on fait, aimer son travail, aimer travailler ensemble, aimer partager des objectifs, permet d'avoir une vision commune et de bâtir des projets porteurs de sens. L'Humain émerge de chaque individu et et le collectif devient plus fort que la somme des individualités !

 

Les entreprises de demain sont celles qui auront su privilégier le management participatif et humaniste, sur un modèle ou tous ont droit à la parole, où chacun donne ses idées et où chaque individu compte pour un.

 

A bientôt quelque part Chers CO-Créateurs !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article